Les Arts Florissants – Hear my prayer – Paul Agnew

Henry Purcell n’a vécu que trente-cinq brèves années mais a écrit en ce court laps de temps une quantité de musiques dont la variété formelle et stylistique est proprement sidérante. Il est peut-être surtout connu du public moderne pour ses œuvres de théâtre, écrites à la toute fin de sa vie, mais lui-même se serait probablement considéré comme un compositeur de musique d’église avant tout.

Son langage harmonique très personnel se marie avec ses textes de façon incroyablement puissante en créant une profondeur d’expression rare dans la musique baroque. Son humilité, alliée à une sensibilité aiguë au sens précis de chaque mot, lui permet de créer des moments musicaux extrêmement intenses avec les moyens les plus simples. Un simple canon, dans les mains de Henry Purcell, est transformé en un délicieux moment de réflexion et de grave mélancolie, comme dans le Miserere pour quatre voix que nous allons interpréter.

Notre programme conduira le public à travers les merveilles de splendeur de la musique d’église de Purcell, de l’intimité du chant pour voix seule « Lord, what is man, lost man? » aux voluptueuses sonorités de ce merveilleux anthem, « My heart is inditing » ; de l’humour de « l’anthem des cloches » « Rejoice in the Lord alway » au pathos de ce cri de pitié en un infini crescendo qu’est « Hear my prayer, O Lord ». La tragédie de cette courte vie et la perte d’autres pièces aussi exceptionnelles qui n’ont pu voir le jour donnent peut-être une profondeur supplémentaire à cette sublime musique religieuse.

Paul Agnew

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut